Le leadership peut soutenir ou détruire l'élan et la confiance de l'équipe, mais ces quatre approches renforcent ces éléments pour une collaboration plus forte. Mis en œuvre individuellement, chacun contribue au succès de l'équipe, mais ensemble, ils amènent l'équipe à un nouveau niveau d'innovation collective et de productivité qui profite à tous, y compris au projet en cours.

1. Récompensez les meilleurs joueurs

Il est essentiel de prêter attention à tout le travail impliqué dans un projet et de savoir que chaque membre de l'équipe contribue au succès et à l'achèvement globaux. Cependant, certains membres de l'équipe peuvent être plus dévoués ou plus performants et il est important de les récompenser ou de les reconnaître. Il y a des membres de l'équipe qui produisent plus, font que leurs tâches se passent bien ou s'occupent de leurs tâches avec précision.

Parfois, c'est le membre de l'équipe qui ne parle pas de la difficulté du travail qui est le héros méconnu de votre équipe. Prendre en charge d'innombrables tâches fastidieuses et ingrates est souvent l'endroit où vous trouverez une telle personne qui a une conscience astucieuse de la portée du projet. Ces membres de l'équipe ne doivent pas être négligés. Selon le 2015 Enquête nationale sur les salaires de la direction publié par CMI et XpertHR, 30% des employés qui n'ont pas répondu aux attentes ont quand même reçu des primes. Même si vous ne récompensez pas vos plus performants, ne récompensez pas les moins performants à la place.

2. Protégez le temps de votre équipe

Créez et maintenez des normes afin que, si un nouveau projet est envoyé à votre équipe, vous pouvez évaluer habilement les ressources et l'expertise nécessaires pour le mener à bien. L'établissement de cet ensemble cohérent de critères par rapport auxquels vous évaluez les projets proposés permet de montrer à ceux qui vous précèdent que vous n'êtes pas simplement un homme de confiance, tout en protégeant votre équipe contre des projets vagues qui peuvent ne pas convenir aux compétences de votre équipe. À son tour, cela aide votre équipe à comprendre à quel point vous appréciez et respectez son temps, ce qui crée des relations.

Les critères incluraient idéalement un calendrier du projet, des paramètres pour mesurer le succès du projet, les limites budgétaires (y compris si des heures supplémentaires seraient nécessaires et couvertes), les pièges ou les échecs des tentatives précédentes pour le même travail, et d'autres éléments essentiels pour une décision éclairée. être fait. De cette façon, vous pouvez approcher votre équipe avec des informations détaillées, pas seulement une vague demande.

3. Encourager l'efficacité et la communication

Une communication forte et fréquente renforce la confiance. Faire partie d'une équipe de confiance contribue à créer un environnement de travail agréable. Le bonheur stimule ensuite l'efficacité et crée une dynamique sur les projets, alors laissez votre équipe faire de son mieux dans un environnement positif. Soyez flexible avec vos coéquipiers quant à la meilleure façon de travailler. Cette approche favorise une efficacité optimale et une communication intra-équipe.

Acceptez ce qui fait que chaque membre de l'équipe fait le mieux son travail. Si vous avez quelqu'un qui fait un travail formidable tôt le matin et un autre coéquipier qui préfère travailler tard le soir, laissez-le choisir ses heures tant que le travail est terminé. Fournissez à votre équipe la technologie et les logiciels actuels pour s'assurer qu'ils disposent des outils nécessaires pour faire leur travail de manière complète et efficace.

4. Fournir une définition de rôle et une direction de projet claires

Documentez les rôles, la portée du projet ou les processus de travail tout en établissant également une référence. Détaillez le protocole et les procédures du lieu de travail pour une approche concise, claire et unique de la charge de travail. Une référence établie pour les éléments du projet serait idéale. Si vous documentez quoi que ce soit, soyez conscient des processus qui se chevauchent couvrant le même sujet et résolvez-les par souci de cohérence.

La définition des rôles et de la direction de projet aide non seulement les coéquipiers à se sentir propriétaires de leur travail et de leurs responsabilités, mais renforce également leur expertise individuelle pour être des leaders d'opinion au sein de leur équipe et de leur entreprise. Cette autonomisation renforce la collaboration de manière inattendue, car les coéquipiers savent sur qui s'appuyer pour certaines ressources de projet ou des connaissances spécifiques du secteur, selon la charge de travail.

À emporter

Ces quatre éléments pour gagner du terrain et instaurer la confiance au sein d'une équipe fonctionnent vraiment, surtout lorsqu'ils sont mis en œuvre en tandem:

  • Reconnaître et récompenser les plus performants de votre équipe crée un enthousiasme individuel et collectif, tout en mettant en place des experts et des ressources internes.

  • Connaissez la portée d'un projet avant d'aller de l'avant afin de protéger le temps et les ressources de votre équipe contre des projets vagues ou dont les délais coïncident avec votre charge de travail existante. Ne limitez pas les informations sur le projet et le travail impliqué, car vous ne voulez pas que votre équipe avance aveuglément.

  • Maintenez une communication intra-équipe solide et une efficacité des tâches afin de progresser ensemble vers l'achèvement et d'éviter de vous diriger dans la mauvaise direction, ce qui peut entraîner une surcorrection, étouffant ainsi leur inspiration et leur élan.

  • Définissez clairement les rôles, les responsabilités et la manière dont ceux-ci contribuent aux objectifs du projet pour tirer le meilleur parti des forces de votre équipe. Ils deviendront des experts sur le projet au fur et à mesure que vous travaillez, donc le reconnaître en cours de route ne fait que renforcer la confiance de l’équipe.

Mettez-les en œuvre et votre équipe roulera! Quel conseil ajouteriez-vous à cela?